Bretagne, chêne à guillotin, sérénité

L'équilibre de l'Être

     Notre corps présente une composante physique. C'est notre corps "matière". Il est absolument essentiel de prendre soin de ce dernier grâce entre autres à l'activité physique, la régulation des apports nutritionnels, la chiropraxie et la médecine conventionnelle préventive et curative. La seconde composante est mentale. L'essor de certaines pratiques comme la méditation, la sophrologie, l'hypnose en synergie avec une approche plus conventionnelle (psychologique ou psychiatrique) participe à son équilibre. Les dernières composantes sont énergétique et spirituelle. Elles sont à la fois internes (méridiens et merveilleux vaisseaux énergétiques "chinois", Nadis et Systèmes énergétiques du corps physique) et externes (Chakras, Biochamps ou "Aura") à notre corps matière.
 
     Les troubles et maladies peuvent trouver leur origine dans une des quatre composantes de notre corps : physique, mentale, énergétique et spirituelle. Mais peu importe leur origine, les répercutions seront globales et affecteront à terme l'ensemble des composantes de notre Être. Nous défendons ici avec force une prise en charge holistique, c'est à dire globale de la personne. Chaque maladie, douleur, baisse de moral, etc. doit être abordée selon ces quatres axes et AUCUN N'EST A NEGLIGER.   


Le Bilan énergétique

   Il vise à l'équilibrage énergétique des personnes en détectant et corrigeant des déséquilibres et des ruptures des composantes énergétiques du corps. Ceci peuvent apparaitre suite à des maux physiques, une exposition à certaines sources altérant votre équilibre énergétique liées à votre l'environnement énergétique et émotionnel, etc.  


   En même temps, l'
Ostéofluidique permettra une identification des causes profondes de ces déséquilibres et ouvrira sur un travail portant sur les blocages émotionnels. Cette technique, couplée au décodage intuitif permet la libération des blocages émotionnels et la reprogrammation positive de nos parts blessées afin de se libérer de leur influence. Cette approche permet, au delà des maux, de nous ouvrir vers une évolution autonome.


   La mise en place du bilan énergétique ne se substitue pas à une prise en charge médicale. Aucun traitement ne doit être modifié ou arrêté sans l'avis de votre médecin prescripteur. C'est en revanche un complément pour gérer les répercussions de votre maladie dans la composante énergétique de votre corps.